La construction de la confédération africaine doit faire un grand pas en avant grâce à l’Europe

L’échec de la construction de l’Europe est un exemple à ne pas suivre, vu les crises financières et économiques que le continent subit, et l’immobilisme et la lenteur politique que les responsables affichent pour les résoudre.

Quelques raisons de l’échec : 

          

  • Monnaie unique au lieu d’une monnaie commune

 

 

  • Pas de protection économique de la zone devant la concurrence déloyale

 

  • Pas de coordination économique entre les états membres

 

  •   Pas de régime social unifié : retraites, prévoyance, sécurité de l’emploi.

 

  • Pas de salaire minimum commun indexé sur celui des pays les plus riches

 

  • Pas de politique étrangère commune

 

  • Pas d’institutions politiques exécutives communes élues par les peuples

 

  • Pléthore de fonctionnaires et d’experts technocrates

 

  • Administration trop lourde

 

  • Pas de courage politique

 

  • Pas de respect des états nations

 

Il suffit donc aux fondateurs de la Confédération Africaine, soit de faire le contraire de ce qu’ont fait les créateurs de cette Europe, soit de corriger ce qui peut l’être. Bref le chemin est tracé, et le contre modèle est là.

Messieurs les panafricanistes, lorsque vous rendez visite à vos collègues européens et même occidentaux dans les administrations, écoutez les avec condescendance mais n’entreprenez rien sans y avoir murement réfléchi vous-mêmes car il y a peut être un piège !

 

A bon entendeur, salut !

 

D.SORY

 

Météo Cannes