Laïcité


https://www.facebook.com/BeSmartThinkapart/posts/637437986278105

 

La seule chose que je veux corriger en réponse à cet article, c'est que ce n'est pas la religion musulmane qui est en cause mais bien l'exploitation qui en est faite. La religion musulmane avec le retard temporel qui s'impose est à un stade équivalent à l'époque catholique de l'inquisition. Il faut donc éradiquer cette tendance mais cela ne peut être fait qu'avec les intellectuels et les religieux, Musulmans et Chrétiens. Par contre ce qui est l'erreur de nos gouvernements c'est d'assumer leur identité et leur histoire, par manque de courage, par vénalité, par corruption ou par vassalisation à des groupes économiques qui ne respectent aucun principe excepté celui du profit. Il appartient donc dans ce cas et du fait de la défaillance de l'état, au peuple de défendre sa culture, son identité, sa religion du point de vue culturel. La religion du peuple est celle de son histoire, et pour exemple la France est de culture chrétienne. Cela n'empêche qu'elle accepte toutes les confessions puisque la République est laïque, ce qui par ailleurs comporte des obligations non dans la vie confessionnelle mais dans la vie publique. C’est comme cela que les prières dans les rues posent problèmes, que l’affichage des autorités politiques françaises dans les soirées du CRIF exacerbe le sentiment antijuif de certains. De même, l’éducation nationale en tronquant les manuels d’histoire commet un crime de lèse culture, puisqu’elle spolie l’HISTOIRE DE LA FRANCE.

Ce pays, mon pays, LA FRANCE est un pays de métissage millénaire qui s’est fait tantôt d’accord parti tantôt dans la violence, mais souvent dans la douleur, mais jamais imposé aux dépens de la culture et des racines du pays. Ce qui n’est pas le cas actuellement dans toute l’Europe où les gouvernants tentent de spolier les peuples de leurs identités en leur imposant d’autres cultures. Si cela devait se réaliser nous arriverions à réintroduire la notion de clan, d’ethnie et autre système de caste dans notre société.

Je cite ici une de nos grandes figures historiques :

« La République est laïque, la France est chrétienne. »

Respectons les principes de la République, ceux pris aux sources de la révolution de 1789 et dans le discours mémorable de Robespierre avant sa chute, organisée par des élites corrompues. 

http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/histoire/grands-moments-d-eloquence/robespierre-1794-ultime-discours-26-juillet-1794      

Dont voici quelques extraits pour bien marquer vos mémoires et que vous n’oubliez jamais ces principes qui sont ceux de l’humanité !

« Peuple, souviens-toi que, si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, et si ce mot ne signifie pas l'amour de l'égalité et de la patrie, la liberté n'est qu'un vain nom ! Peuple, toi que l'on craint, que l'on flatte et que l'on méprise ; toi, souverain reconnu, qu'on traite toujours en esclave, souviens-toi que partout où la justice ne règne pas, ce sont les passions des magistrats, et que le peuple a changé de chaînes, et non de destinées !

 

 

Souviens-toi qu'il existe dans ton sein une ligue de fripons qui lutte contre la vertu publique, et qui a plus d'influence que toi-même sur tes propres affaires, qui te redoute et te flatte en masse, mais te proscrit en détail dans la personne de tous les bons citoyens !

Rappelle-toi que, loin de sacrifier cette nuée de fripons à ton bonheur, tes ennemis veulent te sacrifier à cette poignée de fripons, auteurs de tous nos maux, et seuls obstacles à la prospérité publique !

 Sache que tout homme qui s'élèvera pour défendre ta cause et la morale publique sera accablé d'avanies et proscrit par les fripons ; sache que tout ami de la liberté sera toujours placé entre un devoir et une calomnie ; que ceux qui ne pourront être accusés d'avoir trahi seront accusés d'ambition; que l'influence de la probité et des principes sera comparée à la force de la tyrannie et à la violence des factions ; que ta confiance et ton estime seront des titres de proscription pour tous tes amis ; que les cris du patriotisme opprimé seront appelés des cris de sédition, et que, n'osant t'attaquer toi-même en masse, on te proscrira en détail dans la personne de tous les bons citoyens, jusqu'à ce que les ambitieux aient organisé leur tyrannie. Tel est l'empire des tyrans armés contre nous, telle est l'influence de leur ligue avec tous les hommes corrompus, toujours portés à les servir. Ainsi donc, les scélérats nous imposent la loi de trahir le peuple, à peine d'être appelés dictateurs ! Souscrirons-nous à cette loi ? Non ! Défendons le peuple, au risque d'en être estimé ; qu'ils courent à l'échafaud par la route du crime, et nous par celle de la vertu. »

En conclusion, le mélange des genres pratiqués volontairement ou non par nos politiques pour casser une identité dans la cadre d’une intégration globale plus large, ne pourra se faire qu’avec le consentement des peuples. Le confessionnel est individuel et la laïcité est le fait de la communauté.

 

 

D.SORY

Météo Cannes